Comment les micro-influenceurs veulent travailler avec les marques ?

Home / Influencer Marketing  / Comment les micro-influenceurs veulent travailler avec les marques ?

 

Avec leurs followers fidèles, une grande créativité, et du contenu authentique, les micro-influenceurs sont un marché puissant encore inexploité par les marques. Le site Bloglovin’ s’est penché sur cette tendance du marketing d’influence et a interrogé 2500 micro-influenceurs.  Quel réseau social préfèrent-t-ils ? Comment souhaitent-ils collaborer avec les marques ? Analyse et résultats de cette enquête.

 

Les micro-influenceurs sont encore peu contactés par les marques

70 % des micro-influenceurs travaillent moins de 5 fois par an avec des marques. Cette cible est donc encore très peu approchée. Il s’agit d’une opportunité à exploiter absolument en 2017.

micro-influenceurs-etude-marketing-002

 

Ils ont moins d’abonnés que les « top » influenceurs, mais leurs audiences sont beaucoup plus engagées et actives. Les micro-influenceurs considèrent que le nombre de followers est important, mais ils n’oublient pas de prendre en compte le nombre de partages, likes et commentaires. Bloglovin’ insiste sur le fait que les marques ne doivent plus penser uniquement au « reach » lors de campagnes avec des influenceurs.

micro-influenceurs-etude-marketing-003

 

Instagram et les blogs sont les plateformes favorites des micro-influenceurs

89% des micro-influenceurs ont un blog et publient des articles dessus. Le blog et Instagram devraient être le cœur des stratégies de marketing d’influence, afin de toucher efficacement l’audience des micro-influenceurs.

micro-influenceurs-etude-marketing-004

59% des micro-influenceurs, toutes catégories confondues, pensent qu’Instagram est le meilleur réseau social pour générer de l’engagement avec son audience cible.

Cependant, Instagram n’a pas la même importance chez tous les influenceurs. La catégorie « fashion » est la plus représentée. 77% de micro-influenceurs fashion choisissent Instagram comme réseau social principal.

 

L’authenticité est plus importante que l’argent

Bloglovin a demandé aux micro-influenceurs ce qui les pousserait à investir une nouvelle plateforme. Les deux réponses principales sont « agrandir son audience » et « s’exprimer de manière créative ».

Les micro-influenceurs sont particulièrement concernés par l’authenticité. Les marques peuvent donc bénéficier de leurs audiences loyales et engagées si elles respectent la personnalité et l’avis des micro-influenceurs.

micro-influenceurs-etude-marketing-005

 

Les marques ne comprennent pas le vrai cout du marketing d’influence

Seulement 25% des micro-influenceurs pensent que les marques ont une une compréhension réaliste de combien coute une campagne de marketing d’influence.

Les marques oublient que l’influenceur est pour une même campagne : modèle, photographe et rédacteur.

Lors de contenu sponsorisé, les blogs restent la plateforme la plus populaire. Ce format est plus intéressant pour les marques car il permet de créer un contenu plus riche. Les micro-influenceurs ne paient pas pour booster leur posts sur les réseaux sociaux. 53% n’ont jamais payé pour promouvoir leur contenu.

micro-influenceurs-etude-marketing-006

 

Les marques ne doivent plus travailler uniquement avec les tops influenceurs sur les réseaux sociaux. Les campagnes avec les micro-influenceurs permettent de cibler des plus petites audiences, plus précises. Le retour sur investissement est très intéressant. Bloglovin’ termine son étude avec un aperçu des retours attendus, avec un budget de 5000$

marketing-micro-influenceurs

Valentine Helsmoortel est spécialiste de la communication web et plus spécialement via les réseaux sociaux. Après avoir travaillé comme community manager dans le domaine de la mode et du lifestyle, elle est désormais consultante en Webmarketing et responsable de l'édition digitale chez Shopally. Elle est également la Blogueuse influente qui se cache derrière The Cherry On The Web.

No Comments
Post a Comment